fbpx
Le lait et le thon pour le chat. Image par Krzysztof Pluta de Pixabay

Le lait, le thon et le chat font-ils bon ménage ?

Le lait, le thon et le chat ! Une association que nous voyons souvent. De nombreuse personnes, nourrissent quotidiennement leur félin avec ces deux aliments. Ces habitudes alimentaires, bien que banales, sont-elles réellement sans conséquences ? Les idées reçues, les vieilles habitudes, ou les croyances, nous conduisent parfois à de belles erreurs. Avez-vous raison de nourrir vos chats au lait ou au thon ? Sont-ils vraiment bons pour leur santé ?

Le lait : est-il vraiment adapté au chat ?

Le lait fait partie de ses aliments, presque automatiquement associés au chat, dans l’esprit commun. Personnellement, nous n’en avons jamais donné aux nôtres. Plusieurs personnes de notre entourage nous y encourageaient pourtant. Celles-ci, nous soutenaient que le lait était primordial, et que cela faisait partie intégrante de l’alimentation d’un félin. D’autres nous répétaient qu’ils seraient frustrés sans leur ration de lait. Quand les uns nous préconisaient le lait de vache, les autres nous conseillaient le “lait pour chat” qui se trouvent au rayon animaleries en magasin ! 

En ce qui concerne le lait de vache, cela nous semblait plutôt “anormal”. Et quant au lait “dit pour chat”, nous pensions que cela n’était que du marketing. Alors avons-nous eu tort de ne pas les écouter ?

Le lait et les chats

En temps normal, la maman chat, allaite ses chatons de manière exclusive jusqu’à 3 – 4 semaines. Après cela, les bébés chats commencent à intégrer les aliments solides et diminuent ainsi leur absorption de lait maternel, jusqu’à stopper complètement autour de 8 semaines. On appel cela le sevrage. À partir de là, les chatons produisent de moins en moins d’enzyme lactase. Hors c’est justement cette enzyme qui leur permet de digérer le lait

Il ne faut pas donner à un chaton : du lait de vache, de chèvre ou encore de brebis. Ceux-ci sont bien trop différents du lait maternel de la chatte. Ils sont pauvres en lipides, pauvres en protéines, pauvres en minéraux, et trop sucrés. Le risque en leur donnant du lait de ruminants, est de carencer votre chaton. Si maman chat, pour une raison ou une autre, ne peut pas allaiter ses petits, achetez du vrai lait maternisé pour chatons. Votre clinique vétérinaire saura vous fournir.

Image par Clarissa Vannini de Pixabay
Photo prise par Clarissa Vannini

Et qu’en est-il du lait pour les chats adultes ? 

Pour les chats adultes, s’il n’est pas rare qu’ils aiment effectivement le lait de vache , il n’y a pas de véritable raison à leur en donner. Même si certains le tolère correctement, votre chat n’en a absolument pas besoin. Une alimentation équilibrée et de bonne qualité, suffit amplement aux apports nutritifs nécessaires. 

Mon chat, peut-il être allergique au lait ?

En effet, les allergies ou intolérances aux protéines de lait ou encore au lactose, sont fréquentes. La majorité des chats adultes n’ayant plus d’enzyme lactase active, on estime que plus de 50 % d’entre eux, sont concernés. Une intolérance se traduit par des démangeaisons, des troubles digestifs avec des diarrhées très liquides, des vomissements, entre autres… 

D’après certains vétérinaires et spécialistes de la nutrition, le lait ne serait pas problématique, SI votre chat n’y est pas allergique. Il peut dans ce cas, digérer jusqu’à 10 ml de lait par kilos. Tout au plus, vous pouvez lui en donner de temps à autre pour lui faire plaisir. 

Et les gammes de lait pour chat ?

Vous avez certainement déjà aperçu au rayon chat, des laits de type “Wiskas”… Ce “lait pour chat” ou encore “le lait sans lactose” ne contient que de très petites quantités de lactose. Il est par conséquent, plus adaptés. Néanmoins, ce lait contient beaucoup de calories et peut conduire à l’obésité. 

Il est bien souvent déconseillé d’en donner quotidiennement à minou. En ce qui nous concerne, nous continuons de penser que ce n’est autre que des produits marketing. 

Quoi qu’il en soit, il faut retenir que la boisson la plus adaptée pour votre chatchat reste l’eau ! Il n’a pas besoin d’autre chose.

Le thon, est-il vraiment bon pour le chat ?

Image par Rsape de Pixabay
Photo prise par Rsape

Je ne sais pas pour vous ? mais quand je pense au chat, j’ai toujours tendance à imaginer cette caricature du félin avec un poisson dans la gueule. C’est vrai, les chats sont réputés pour être de grands fans de poisson, et particulièrement, de thon.  Le thon est riche en eau, parfait pour un chat qui ne boit pas assez ! me direz-vous. Le thon est aussi, une bonne source de protéines et pas très calorique !

Mais saviez-vous que certaines études démontrent que le thon se situe parmi les aliments potentiellement nocifs pour le félin ?

Du thon pour votre chat : pourquoi pas ? Mais pas n’importe lequel ?

Généralement, lorsque nous nourrissons nos « tigres de salon » au thon, on ouvre une bonne vielle boîte de conserve. D’ailleurs, les peu de fois ou nous avons cédés sur le thon à la maison, c’est ce que nous avons fait.  Et pourtant… cette habitude pourrait bien avoir des conséquences négatives sur sa santé. En effet, le thon en conserve contient du mercure en trop forte quantité. Un métal lourd très toxique pour le chat. Ainsi, lui en donner au quotidien, pensant bien faire, amène votre chat à ingérer trop de mercure, ce qui peut entraîner des répercussions cérébrales sévères, voire même, un empoisonnement. 

De plus, le thon en conserve contient également du Bisphénol A, potentiellement à l’origine de certains cancers. Çà fait flipper non ? 😱

Quel thon donner aux chats ? 

Mieux vaut privilégier le thon frais, mais toujours cuit, pour ne pas lui transmettre “le vers digestif”.

Idéalement, il faudrait aussi évitez l’ ABACORE qui est l’un des thons, les plus contaminés, mais aussi, une espèce très menacée. De cette façon, vous limitez les risques pour votre félin mais contribuez par la même, à une consommation plus responsable. 

Le thon pour le chat : pourquoi pas mais quelle quantité ?

Pas plus d’une fois par semaine ! Plusieurs soucis se posent avec l’absorption du thon chaque jour :

  • Autre le fait qu’il contienne des substances toxiques, comme nous venons de le voir… le thon ne contient pas de taurine. Un acide aminé INDISPENSABLE dans l’alimentation du félin. 
  • Le thon aurait un effet addictif sur les chats. Ainsi, votre matou pourrait avoir tendance à délaisser ses croquettes.
  • Le thon est riche en sodium, l’un des minéraux non adapté à votre chat.

En gros, le thon doit rester une sorte de “friandise” que vous donner à votre animal pour lui « faire plaisir ». Mais celui-ci ne doit en aucun cas représenter sa nourriture principale. 

Au quotidien, mieux vaut la pâtée associée à ses croquettes. C’est ce qu’on appelle la bi-nutrition ou nourriture mixte. J’en ai parlé dans cet article ou encore dans celui-ci, les chats adorent, et la pâtée lui apportera la quantité d’eau nécessaire, s’il boit peu. Elle présente également les avantages, d’augmenter leur satiété, ou diminuer les maladies de l’appareil urinaire. 

Quelle conclusion en tirer ?

Le principal à retenir est que, le lait ou le thon ne représentent pas une grande menace pour votre chat, mais ne doivent ni être consommés quotidiennement, ni être choisis à la légère. Le lait de ruminants est un potentiel allergène, et le lait “dit pour chat” est calorique. Le thon lui, même de bonne qualité, ne possède pas tous les nutriments nécessaires au bon fonctionnement physiologique du chat. 

Gardez en tête, que ces deux aliments ne doivent être considérés que comme “une gourmandise”. Tout comme le croissant représente votre gourmandise du dimanche matin. Car nous savons que le croissant n’est pas vraiment nocif, mais il le deviendra si nous le consommons trop régulièrement. 

 

Vous avez apprécié cet article ? Partagez-le sur vos réseaux et abonnez-vous aux miens !

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.