fbpx
Intégrer un deuxième chat. Image par Adina Voicu de Pixabay

Comment intégrer un deuxième chat à la maison ?

Cà y est, c’est décidé ! Vous souhaitez adopter un nouveau chat. Seulement voilà ! comment intégrer un deuxième chat à la maison ? Comment votre chat, qui siège fièrement sur le canapé du salon depuis plusieurs années, va t-il prendre la nouvelle ? Va-t-il accepter son nouveau compagnon ? Il existe quelques astuces simples à adopter afin de faciliter la future cohabitation de vos minets et éviter les conflits. Voyons comment faire ?

Intégrer un deuxième chat, préparer son arrivée

Tout d’abord, le félin étant routinier, l’arrivée dans un nouveau foyer peut être très bouleversant pour lui, plus encore lorsque d’autres animaux sont présents.  Au début, il va très certainement chercher à se cacher, car il ne se sentira pas en sécurité.

Afin de l’aider à s’acclimater progressivement il est conseillé de préparer un espace de son logement qui lui sera dédié jusqu’à qu’il se sente suffisamment à l’aise pour explorer et s’intégrer à la famille.

Aménager une pièce pour votre futur chat

Quelques jours avant l’adoption de votre nouveau matou, il vous faudra penser à aménager une pièce rien que pour lui. Personnellement, nous avions choisi notre chambre afin que le chaton soit immergé dans notre environnement avec nos odeurs et qu’il dorme avec nous la nuit. Peut importe l’endroit choisi, un espace réduit lui permettra de prendre ses repères plus rapidement et facilement.

Vous devrez donc prévoir quelques achats et installations afin d’apporter tout le nécessaire. Un coin nourriture, un coin litière correspondant aux besoins du chat, des petites cachettes sécurisantes (le bas d’une armoire, un tiroir sous le lit…), un arbre à chat pour la grimpette, un coussin douillet et rassurant et quelques jouets. En procédant ainsi, votre félin pourra être accueilli dans les meilleures conditions le temps de son isolement.

L’idéal lorsqu’on adopte un chat ou chaton c’est de prendre une à deux semaines de vacances afin d’être très présent. En effet, chachat aura besoin de vous jauger, de vous analyser afin de comprendre que vous êtes sa nouvelle personne de confiance.

Combien de temps dois-je laisser mon nouveau chat isolé ?

Chaque animal a une capacité d’adaptation qui lui est propre, certains vont s’acclimater au bout de seulement quelques heures, d’autres vont avoir besoin de plusieurs jours ou même semaines pour se sentir en confiance. L’âge de l’animal et son passé (abandon, chat des rues etc…) jouera également sur sa capacité d’accommodation. Pour notre Paige cela n’a pris que 4 jours alors que pour « feu » Oscar il a fallu attendre 3 semaines. Il est important de ne pas tenter d’aller trop vite et de respecter son rythme.

Il est également important de continuer à s’occuper de son chat comme vous le faites habituellement. Si vous changer votre comportement envers lui dès l’arrivée du nouveau, il risque d’associer sa venue à quelque chose de négatif.

Intégrer un deuxième chat : comment les présenter ?

Image par Gundula Vogel de Pixabay

  • Intégration en douceur

Commencez en douceur en laissant les deux chats se renifler à travers la porte fermée. A cette étape, il est important qu’il n’y ait ni contact visuel, ni contact physique.

Ensuite il faudrait laisser le nouveau venu explorerez votre maison. Pour se faire, votre autre chat devra être isolé à son tour. Dans un premier temps, les chats ne doivent pas se voir. Dès que vous sentez le petit dernier suffisamment à l’aise, vous pourrez commencer à les présenter.

  • Les présentations visuelles

Pour un premier contact, il est préconisé de procédez comme ceci :

  1. Avant toute chose, préparez à chacun, une gamelle de nourriture. Utiliser l’alimentation est un bon moyen de détourner l’attention de l’animal et d’apaiser son stress. Privilégiez la pâtée qui est plus appétente.
  2. Ouvrir légèrement la porte de la pièce dans laquelle vous avez isolé le nouveau chat. L’idée est d’instaurer un premier contact visuel entre les deux chats. A ce stade, il est préférable de ne pas les laisser s’approcher l’un de l’autre.
  3. Distribuez sa gamelle à chacun des chats, en respectant, un voire deux mètres de distance de la porte. S’ils refusent de manger, il est possible que la distance entre eux ne soit pas suffisante et leur fasse peur. Espacez alors les bols jusqu’à ce que les deux chats acceptent de s’alimenter. Au fur et à mesure, vous rapprocherez progressivement les gamelles. Dans un premier temps, les chats ne seront peut-être pas très rassurés. Mais si vous faites cela une ou deux fois par jour, ils s’habitueront vite à la présence de l’autre.

Le but ici est que chaque chat associe la présence de l’autre à quelque chose de plaisant. Ils comprendront que lorsqu’ils se voient, il ont droit à un bol de nourriture.

  • Les présentations physiques

Dès lors que les deux chats sont capables de manger l’un en face de l’autre sans monter aucun signe d’inquiétude, il est temps d’aller plus loin. À partir de là, vous pouvez laisser les portes ouvertes afin de les inciter à circuler librement dans la maison, toujours sous votre surveillance. Troquez les gamelles de nourriture contre des friandises et donnez leur à chacun lorsqu’ils sont en présence l’un de l’autre sans feuler, cracher ou autre. Ils comprendront ainsi, qu’ils sont récompensés lorsqu’ils se montrent gentils envers l’autre.

Recommencer cette opération autant de fois que nécessaire jusqu’au moment ou vous ne remarquerez plus aucun signe de stress chez vos chats. Tant qu’ils ne se montrent pas totalement sereins, il faut continuer de garder le petit nouveau dans sa pièce d’accueil. N’hésitez pas à leur faire partager des plaisirs communs :

  • Leur parler d’une voix douce
  • Les caresser et les câliner
  • Une séance de jeux

Ceci permettra au chat d’associer ces moment à des émotions positives et facilitera l’intégration.

  • La cohabitation

Vos chats se côtoient sans aucun affrontement ni signe d’hostilité. Maintenant, ils vont devoir cohabiter. Le félin qui était jusqu’alors maître des lieux, va devoir adapter sa routine. Ils vont devoir négocier l’accès aux différents endroits de la maison (le couchage, les postes observation, l’arbre à chat ect…). Il est donc possible qu’ils grondent ou se donnent des coups de patte. Dans ce cas, mieux vaut ne pas intervenir ! Sachez que ce comportement est normal lorsque deux chats négocient et qu’il est impératif de respecter leur « langage ». Pour nous les humains, l’agressivité représente une chose négative. Mais pour les chats, c’est au contraire une forme de communication nécessaire pour établir des règles de cohabitation.

Afin qu’ils se sentent moins menacés de partager leurs ressources, multipliez les points d’eau, de nourriture et de litière. Les deux poilus se sentiront ainsi plus libres.

En conclusion

La clé pour intégrer un nouveau chat sereinement est de respecter chaque étape. Ne pas tenter d’aller trop vite. Si vous rencontrez des difficultés et que la cohabitation se passe mal, n’hésitez pas à faire appel à un comportementaliste félin.

Cet article vous à plu ? Partagez-le !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.